Pill boxes – Jeann Supuglas & Alain Declercq

En Suisse, plus de trois-mille bunkers ont été construits entre 1882 et 1995. En 1914, l’aviation entre pour la première fois dans l’histoire d’un conflit armé et engendre des changements de stratégies : il devient nécessaire de se cacher, c’est la naissance du camouflage.

Les ouvrages militaires suisses ont été camouflés par d’étonnantes décorations, si bien intégrés au paysage que personne ne les remarque: du sapin métallique (Fort Pré-Giroud, Vallorbe) au porte rocher (Gütsch, Uri). Cette singulière architecture témoigne de la neutralité Suisse et questionne sur la relation architecture, paysage. Aujourd’hui, la plupart de ces fortins sont désafectés et posent la question du devenir de cet important patrimoine.