Ville de Marmande – Eddie Ladoire & Sophie Poirier

« AU GRAND BAZAR – MARMANDE »

« Listeners – Centre-Ville – Marmande »  est un des trois parcours sonores commandés
par la Ville de Marmande – 2019.

 

 

À écouter

 

 

 

 

Isabelle Fruleux : voix féminine
José Fernandez : voix masculine

La création du texte Au grand Bazar s’est faite avec l’aide du service des archives de Marmande, particulièrement auprès de Marie Bonneron et Nicole Perrier.

 Sources bibliographiques :
Marmande 1933, éditions Lacour.
Marmande à travers les siècles, réalisé par le service Patrimoine, musée municipal Albert Marzelles et Archives de Marmande, 2003.
Marmande à la fin de la belle époque, Jean Condou, éditions Lacour, 2003.
La naissance de l’aviation dans le Marmandais, Jean Condou, éditions Lacour.

 


LE PARCOURS _______________________________________

Au Grand Bazar – Marmande

Ce parcours est dédié à la mémoire industrielle et commerçante de Marmande : les meubles de cuisine de l’usine Cesa, l’entrepôt de la Seita, la scierie Glacière et l’usine à Gaz près du Jardin des sources, les carrelages Wendel et les briques Marmoutin, l’usine Bordes du Boulevard Meyniel, en allant au magasin de cycles ou au garage Lestang, l’usine qui fabriquait des chaussures non loin des Galeries Lafayettes. Eddie Ladoire a créé une fiction radiophonique composée de textes originaux écrits par l’auteur Sophie Poirier, de sons enregistrés dans ces friches industrielles, dans différents lieux de la ville, et de sons fabriqués pour évoquer ce XXème siècle. L’œuvre propose de se promener comme on feuillèterait un almanach d’autrefois, en suggérant les images des bâtiments disparus et des activités d’alors : déambuler dans les rayons des « magasins réunis », imaginer les ouvrières qui sortent de la « manu », le meeting aérien de 1912 comme un présage des futures entreprises de l’aéronautique … Et puis, malgré l’histoire tragique de deux guerres successives, le « confort moderne » qui arrive et s’installe partout…

 

 

 

LES ARTISTES _______________________________________

Sophie Poirier (Bordeaux)

Sophie Poirier écrit. Souvent, en lien avec le fait de se promener : Une chambre à écrire ; Déambulation, 23 chroniques mensuelles dans le magazine Junkpage. Il y a deux romans, La librairie a aiméMon père n’est pas mort à Venise, et une nouvelle dans Causette; des fictions sonores inspirées de lieux abandonnés 46 fois l’été ou Le château-livre, de lecteurs avec Le lecteur dit, ou de ce qui se métamorphose dans Le temps du chantier. Son dernier livre Les Points communs, reportage poétique, est un road-trip de librairie en librairie.

 

Eddie Ladoire (Bordeaux)

Ayant suivi un double parcours aux arts appliqués et en musique électroacoustique au Conservatoire de Bordeaux, Eddie Ladoire est à la fois plasticien et compositeur. Ses compositions-installations s’inscrivent aux frontières de la musique concrète et des arts sonores. Auteur de pièces radiophoniques et de cartes postales sonores, notamment pour France Musique, il a aussi exposé dans de nombreux centres d’art ou manifestations d’art contemporain en France et à l’étranger. Son écriture sonore a pour point de départ les enregistrements réalisés sur le terrain. De cette collecte minutieuse de sons et par des montages étudiés, naissent ses travaux de composition ou d’installation. A chaque fois, l’artiste travaille soit sur un lieu à l’architecture particulière, soit sur un quartier, une ville, un paysage. Ce parcours sonore est sa première collaboration menée avec Sophie Poirier.

 

 


 

Begin typing your search above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Haut de la page